Fig. 54. - Colonne en PMMA utilisée pour la première présentation d'Aurélies par le Muséum Aquarium de Nancy à la Foire commerciale Internationale de Nancy en Mai 1998. Photo Denis Terver.
Nous associons très étroitement à l’historique ci-dessous, deux anciens étudiants de la Licence professionnelle, Aquaculture continentale - Aquariologie (LP-ACA), promotion 1997-1998 : Sidonie Traverse (stage à Berlin et Monaco) et Damien Hugues (stage à Berlin et Villeherviers, Aquarium Aliotis, ouvert en 1993, fermé en 2006). Nous y associons également Lionel Feuillassier (Promotion 2003 - 2004), Mathieu Coutant (Promotion 200. - 200. ), Rémi Pillot (promotion 2008-2009) et Pascal Aubert qui nous ont fait part de leur expérience et contribué à l’illustration de cet article (voir aussi remerciements en fin de publication). Rappelons tout d’abord que, d’après J. Goy et A. Toulemont « c’est à l’Aquarium d’Enoshima en 1968 que, pour la première fois, des méduses furent exposées toute l’année, grâce à leur reproduction en aquarium pendant plusieurs générations… Monterey Bey depuis 1985, Baltimore depuis 1996 ». En Europe, le tout nouvel « Aquazoo Düsseldorf » fut l’un des premiers Aquariums publics à maitriser, dès 1986, le cycle de production d’ Aurelia aurita à partir de polypes en provenance du Japon. Le Vivarium de Bâle, héritant de polypes de Düsseldorf, fut en mesure d’exposer au public des Aurélies dès 1987. Quant à l’Aquarium de Berlin, il assure une production véritablement «industrielle» d’ Aurelia aurita depuis 1995. En France : Nausicaà présente des Aurélies depuis1994 (2005 pour les autres espèces), Monaco depuis 1998, La Cité de la Mer Cherbourg depuis 2002, sans oublier, bien sûr, La Rochelle depuis.... C’est vers le milieu des années 1990 que l’Aquarium Tropical de Nancy (MAN), commence à s’intéresser aux Méduses et envisage de présenter quelques espèces aux visiteurs, à l’instar de ce qui était déjà bien amorcé dans d’autres Aquariums publics, en France, en Europe et dans le Monde. Plusieurs visites et séjours, notamment au Vivarium du Jardin zoologique de Bâle (effectué par Guillaume Eckert) , à Nausicaà (Boulogne sur Mer), à l’Aquarium du Jardin zoologique de Berlin, mais aussi à l’Aquarium du Musée océanographique de Monaco, nous ont permis d’en savoir un peu plus sur les espèces les plus robustes - mais aussi à propos des plus délicates - qu’il nous serait éventuellement possible de maintenir et d’élever en captivité.
Essais menés au Muséum-Aquarium de Nancy (1996-2003), en vue de présenter des Méduses au public ; compte-rendu des élevages d’ Aurelia aurita et de Cassiopea andromeda pratiqués à domicile par Guillaume Eckert, Lionel Feuillassier et Pascal Aubert et toujours en cours.
Historique
Le déclencheur de la présentation de méduses au MAN, fut l’engagement pris de présenter une "colonne à méduses » en PMMA, d’un diamètre de 92 cm et d’une hauteur d’eau de 120 cm sur le stand de la CUGN (Communauté Urbaine du Grand Nancy), à la Foire commerciale Internationale, du 29 mai au 8 juin 1998. Deux espèces, réputées « faciles », furent retenues : l’une benthique, la méduse des mangroves, dite inversée ou Cassiopée ( Cassiopea andromeda) et l’autre pélagique, la méduse Aurélie ( Aurelia aurita). Ces deux espèces font toujours l’objet d’un élevage à domicile actuellement, chez l’un de nous (Guillaume Eckert). Une troisième, réputée plus difficile fut également retenue : Phyllorhiza punctata, la Méduse ponctuée. Une « expédition » fut donc organisée en direction de Berlin, du 26 au 28 mai 1998, avec l’accord des Dr Jürgen Lange , Directeur et Rainer Kaiser , Directeur adjoint. Dix Phyllorhiza punctata furent ramenées par Christian Willig et Laurent Gogulski pour l’Aquarium de Nancy et des polypes de Sanderia , Phacellophora (Séméostomes) mais aussi de Mastigias, Phyllorhiza, Cotylorhiza et Netrostoma (Rhizostomes), par Damien Hugues pour Aliotis, le tout échangé contre des Invertébrés endémiques de l’Île Maurice et des Zebrasoma gemmatum , également de l’Île Maurice. Pour la maintenance de ces Cnidaires, gourmands en changements d’eau, de nombreux Aquariums publics, situées en bord de mer, avaient, à priori, plus de facilités que nous pour s’approvisionner à moindre coût ! Mais nous avions l’expérience de l’eau de mer reconstituée et l’Aquarium de Berlin, déjà leader européen de la présentation de Méduses à l’époque, était encore bien plus éloigné que nous de cette ressource naturelle très convoitée ! A priori, il n’existe pas de recette miracle ou de protocole unique pour présenter et élever des méduses. Toutefois, un maximum de connaissances et d’expérience, une persévérance à toute épreuve, une hygiène parfaite et beaucoup de motivation, comptent parmi les qualités requises pour aborder ce passionnant sujet. Si, en théorie, tout parait simple, dans la pratique, ça l’est beaucoup moins ! Précisons également, dès maintenant, que la pérennité d’une présentation passe par la production de proies vivantes : Algues, Rotifères, Nauplii d’Artemia… La réalisation d’une salle de cultures de phytoplancton et d’élevages de proies vivantes pour l’alimentation des polypes et le développement des méduses fut donc entreprise dans les sous-sols du MAN et, à plus petite échelle, à domicile. La Fig. 54 ci-dessous rappelle, pour mémoire, l'identité des deux espèces faisant l'objet de la Partie 3 du présent article : Aurélie ( Aurelia aurita ) et Cassiopée ( Cassiopea andromeda ).
Polypes de la Méduse Aurélie (Aurelia aurita) . Photo D. Terver - G. Eckert
Fig. 55. - Vue par-dessus (ombrelle) et par-dessous (manubrium), de Aurelia aurita (à gauche), photos ©Tavernier-Nausicaa et Cassiopea andromeda (à droite), photos © Bincteux-Nausicaà.
Page 22
Festival de mots : Aurélie Part.1 p. 01 - p. 02 - p.03 - p. 04 - p. 05 - p. 06 - p. 07 Part.2 p. 08 - p. 09 - p. 10 - p. 11 - p. 12 - p. 13 - p. 14 - p. 15 - p. 16 - p. 17 - p. 18 - p. 19 - p. 20 - p. 21 - Part. 3 p . 22 - p. 23 - p. 24 - p. 25 - p. 26 - p. 27 - p. 28 - p. 29 - p. 30 - Partie 4. p. 31 - p. 32 - p. 33 - p. 34 - p. 35 -

Aurélie, la Méduse qui nous méduse : partie 3
Festival de mots Biodiversité Maldives Festival de sons Biographies Festival d'images Nancy tropical Poissons des eaux douces de France Album Vie - identification 1 Vie - identification 2 Données écologiques, pisciculture et lexique Liste des espèces Fiches aquariologiques Machine à remonter le temps Colisa chuna Fundule bleu Polycentrus Discus Terrarium Retrospectives (vidéos) Vidéo Stella La Méditerranée Gilbert Fournier Groupe des rescapés Vincent Labat Les Océanautes L'eau de là Son et lumière des poissons électriques Jumelages Nancy Liège 1972 Le Dr HR Axelrod à Nancy en 1976 Voyage à Berlin en 1977 Aquaphone 1989 Les 50 ans du C.A.N. Affiche - Programme Album Parmantier Album Poissons Album Salvé Aquaphone AccueilCopyright 2016
www.denis-terver.fr
Contact