Les sexes sont séparés mais, cette fois, gamètes mâles et femelles sont émis directement dans le milieu ambiant où se fait la fécondation. Après une courte vie planctonique, la larve planule, se fixe et le cycle habituel polypes, strobiles, éphyrules, méduses peut se poursuivre. Chose rare, le cycle vital de Cotylorhiza tuberculata a été récemment bouclé à l’Aquarium du Jardin zoologique de Bâle.
Lien = http://www.whatsthatfish.com/fish/crown-jellyfish/1778 Vidéo = http://www.youtube.com/watch?v=f1Kp2m8u9Sw&feature=youtube_gdatale+%28Netrostoma+setouchina%29
Fréquente dans les eaux de surface, elle est généralement accompagnée d’une faune associée très variée, formée en particulier par de très nombreux alevins et juvéniles de diverses espèces de poissons. A la fin de l’été, d’impressionnants essaims de méduses peuvent s’approcher des côtes en fonction des vents et des courants, notamment dans l’Adriatique. Bien que peu urticante pour l’homme, elle semble alors proliférer de façon inquiétante et peut se transformer en un véritable fléau.
Fig. 39. - Cephea cephea, Méduse couronnée. Image du Net = http://fr.wikipedia.org/wiki/Cephea
Famille des Céphéidés (Séméostomes).
Fig. 41. - Netrostoma setouchina . Image du Net
Page 17
Fig. 37. - Cotylorhiza tuberculata, "oeuf au plat". Spécimen présenté à l’Aquarium du Musée océanographique de Monaco au cours de l’été 2010. Photo Lionel Feuillassier .
Festival de mots : Aurélie Part.1 p. 01 - p. 02 - p.03 - p. 04 - p. 05 - p. 06 - p. 07 Part.2 p. 08 - p. 09 - p. 10 - p. 11 - p. 12 - p. 13 - p. 14 - p. 15 - p. 16 - p. 17 - p. 18 - p. 19 - p. 20 - p. 21 - Part. 3 p . 22 - p. 23 - p. 24 - p. 25 - p. 26 - p. 27 - p. 28 - p. 29 - p. 30 - Partie 4. p. 31 - p. 32 - p. 33 - p. 34 - p. 35 -
Cotylorhiza tuberculat a Macri, 1778, Méduse "oeuf au plat" ( Bandeau = fusion de deux photos Thomas Jermann-Vivarium de Bâle ) Typique du bassin méditerranéen, cette Méduse œuf au plat mérite bien son nom commun avec son ombrelle jaune, rebondie au centre, entourée d’une auréole blanche ! Proche de Rhizostoma pulmo , elle « pulse » comme cette dernière ce qui lui vaut également le surnom de « Méduse-poumon œuf au plat ». Son nom d’espèce et de genre font référence à ses bras buccaux massifs et filtrants évoquant un système racinaire complexe et tuberculé. Des courts tentacules buccaux jaunes et des palpes labiaux terminés par une sorte d’ampoule à extrémité bleu-violacée, ornent ce manubrium touffu. D’aucun considèrent cette méduse, qui peut atteindre 35 cm de diamètre, comme la plus belle espèce de Méditerranée, sa coloration étant en fait étroitement dépendante des zooxanthelles qui la colonisent.
Lien = DORIS, 19/3/2011 : Cotylorhiza tuberculata Macri, 1778, http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=307 Vidéos = http://www.youtube.com/watch?v=azP9LHQOwP8
Fig. 40. - Cephea cephea, Méduse couronnée. Image du Net = http://www.eve.ucdavis.edu/mndawson/tS/Syst/Rhi/C_cephea_i.html
Netrostoma (Cephea) setouchina (Kishinouye 1902) Cette autre très belle méduse couronnée de l’Indopacifique et de Mer Rouge (ci-contre), proche de la précédente, est, cette fois, régulièrement présentée à l’Aquarium du Jardin zoologique de Berlin.
Cephea cephea (Forsskål, 1775), Méduse couronnée. Cette méduse couronnée de l’Indopacifique et de Mer rouge, mais aussi présente dans l’Atlantique sud, à sexes séparés, d’une trentaine de cm de diamètre, dont l’ombrelle en forme de couronne est pourvue de 80 à 90 lobes marginaux, aussi belle que rare, est parfois présentée dans certains Aquariums publics japonais.
Figures Hors texte (4) , illustrant des Cotylorhiza tuberculata accompagnés de poissons juvéniles (ici Chinchard commun, Trachurus trachurus ), entre les tentacules (ci-dessus), sous l'ombrelle (en haut à droite) et à proximité de l'ombrelle (à droite au milieu). En Méditerranée, dans l'Esterel, près de la surface. Photos Jean-Pierre Stella.
Voir aussi vidéo Jean-Pierre Stella = http://www.youtube.com/watch?v=Iy9yJiRedb8

Fig. 38. - Cotylorhiza tuberculata , "oeuf au plat", spécimen élevé à l’Aquarium-Vivarium du Jardin zoologique de Bâle (Suisse). Photo Thomas Jermann .
Fig. 42. - Cotylorhiza tuberculata, (voir haut de page) . Détail du manubrium (tentacules buccaux jaunes et palpes labiaux terminés par une sorte d’ampoule bleu-violacée. Photo Lionel Feuillassier
Festival de mots Biodiversité Maldives Festival de sons Biographies Festival d'images Nancy tropical Poissons des eaux douces de France Album Vie - identification 1 Vie - identification 2 Données écologiques, pisciculture et lexique Liste des espèces Fiches aquariologiques Machine à remonter le temps Colisa chuna Fundule bleu Polycentrus Discus Terrarium Retrospectives (vidéos) Vidéo Stella La Méditerranée Gilbert Fournier Groupe des rescapés Vincent Labat Les Océanautes L'eau de là Son et lumière des poissons électriques Jumelages Nancy Liège 1972 Le Dr HR Axelrod à Nancy en 1976 Voyage à Berlin en 1977 Aquaphone 1989 Les 50 ans du C.A.N. Affiche - Programme Album Parmantier Album Poissons Album Salvé Aquaphone AccueilCopyright 2016
www.denis-terver.fr
Contact