Apron du Rhône. Photo C. Peuget
Bandeau : Apron, Photo B. Adam
Apron de Rhône. Photo M. Prochazka
L'Apron du Rhône, Zingel asper (Linné, 1758). Famille des Percidés.
Apron du Rhône. Photo B. Adam
Apron du Rhône. Photo M. Bejean

Egalement connu sous les noms communs de sorcier, roi du Doubs, l'Apron du Rhône, comme certains noms communs le laissent entrevoir, est une belle espèce endémique du bassin du Rhône. Très menacée en raison de la détérioration de son habitat et de la pollution, en grand danger d'extinction, elle fait l'objet d'importants travaux pour tenter de la protéger et de la sauver (annexe II de la convention de Berne). Sa morphologie originale et sa coloration typique (voir photo du bandeau), en font une espèce facilement identifiable. Toutefois, son activité, essentiellement nocturne, son aptitude à prendre la couleur du fond dès qu'il s'y pose, mais aussi sa vie solitaire, la rend particulièrement difficile à observer de jour. Fréquentant essentiellement la zone à Ombre et à Barbeau, l'espèce se retrouve par conséquent le plus souvent associée aux Blageon, Toxostome, Hotu, Spirlin et Vairon. Ce Poisson, dont la taille ne dépasse guère une vingtaine de cm pour un poids moyen de 90 g, mène une vie solitaire (ne supporte pas ses congénères sauf au moment de la reproduction) et nocturne, ce qui ne facilite pas son repérage. Sa nourriture favorite est essentiellement composée de Vers et de larves d'Insectes.
La reproduction de l'Apron se déroule au printemps, lorsque la température de l'eau est comprise entre 11 et 14 °C. De 5 à 6000 oeufs, de taille importante (2 mm) compte tenu de celle, petite, des adultes, semblent en moyenne déposés par femelle, à faible profondeur, sur des graviers auquels ils adhèrent fortement. L'incubation demande une trentaine de jours, les larves, d'une dizaine de mm, se nourrissant essentiellement de plancton. Après une cinquantaine de jours en surface, le développement est complet et la vie benthique peut commencer. Sur le plan morphologique, l'Apron de Rhône est une espèce originale et facile à identifier. Une tête d'aspect massif, une bouche infère en croissant sous un museau arrondi, le corps étant couvert d'écailles râpeuses à qui l'Apron doit son nom d'espèce ( asper ). Sa robe est marquée par des bandes obliques, brun-sombres, qui disparaissent lorsque l'individu se retrouve au contact d'un substrat dont il a tendance à prendre la coloration. Pas de caractères sexuels secondaires évidents. Bien que préférant les eaux claires et fraiches, l'Apron résiste assez bien à des températures provisoirement élevées et pauvres en oxygène.
Festival de mots Biodiversité Maldives Festival de sons Biographies Festival d'images Nancy tropical Poissons des eaux douces de France Album Vie - identification 1 Vie - identification 2 Données écologiques, pisciculture et lexique Liste des espèces Fiches aquariologiques Machine à remonter le temps Colisa chuna Fundule bleu Polycentrus Discus Terrarium Retrospectives (vidéos) Vidéo Stella La Méditerranée Gilbert Fournier Groupe des rescapés Vincent Labat Les Océanautes L'eau de là Son et lumière des poissons électriques Jumelages Nancy Liège 1972 Le Dr HR Axelrod à Nancy en 1976 Voyage à Berlin en 1977 Aquaphone 1989 Les 50 ans du C.A.N. Affiche - Programme Album Parmantier Album Poissons Album Salvé Aquaphone AccueilCopyright 2016
www.denis-terver.fr
Contact